Quelle particularité d’un crédit auto pour senior ?

20
Vues

L’acquisition d’une voiture demande souvent de débourser une somme conséquente, difficile à supporter lorsqu’on a perdu une partie de ses revenus. Parce que les seniors n’ont pas tous la chance de disposer de suffisamment de liquidités pour acheter une voiture au comptant, il est nécessaire de monter un dossier de financement auprès d’un établissement bancaire. Si le crédit auto senior offre une grande flexibilité budgétaire, il connait quelques particularités qu’il convient de connaitre avant de se lancer.

Le senior : un profil à risque aux yeux des prêteurs

Faire une demande de crédit auto à 40 ans ne présente pas les mêmes difficultés qu’un emprunt à partir de 60 ans. Un profil âgé est systématiquement assimilé à un profil à risque par les organismes prêteurs. En effet, plus un emprunteur est âgé, plus il est susceptible de rencontrer des difficultés qui l’empêcheraient de rembourser ses mensualités. Dans le cadre de sa vie personnelle par exemple, le senior est exposé à des risques de santé plus importants pouvant mener à une situation d’invalidité ou à un décès. Et sur le plan financier, un emprunteur de plus de 60 ans est généralement à la retraite et ne bénéficie plus du même niveau de revenus qu’avant, ce qui peut aggraver le risque de non-paiement. Pour les banques, prêter de l’argent à un senior n’est envisageable que si celui-ci est capable de présenter des garanties solides. C’est la raison pour laquelle l’obtention du crédit auto senior sera plus compliquée. Par ailleurs, contracter un prêt auto senior comporte également des risques pour le senior étant donné la baisse de revenu. Si le montant des remboursements est trop élevé, le taux d’endettement augmentera et il sera difficile de faire face aux dépenses imprévues.

Prêt auto senior : il y a un âge limite pour emprunter

En principe, il n’existe aucune loi qui limite l’âge de souscription à un crédit auto. Néanmoins, chaque banque et organisme financier ont leurs critères propres leur permettant de lutter contre le défaut de paiement. Ainsi, certaines banques peuvent refuser d’accorder un prêt à des candidats de plus de 70 ou 80 ans. Bien souvent, les organismes prêteurs ne fixent pas d’âge limite de souscription de crédit, mais un âge de fin de remboursement. Il s’agit de l’âge maximum auquel l’emprunteur devra avoir soldé son crédit. L’accès du senior à un financement bancaire dépendra alors de sa capacité d’emprunt, car elle conditionnera la durée de remboursement à laquelle il peut prétendre. Avec un âge limite de fin de remboursement fixé à 80 ans, il est possible de contracter un crédit auto de 84 mois à 73 ans, ce qui permettra de lisser le paiement sur 7 ans. En revanche, pour un contrat signé à 75 ans, le remboursement ne peut durer que 5 ans, ce qui implique des mensualités plus élevées. D’où l’intérêt d’une capacité d’emprunt suffisante.

Obtenir un prêt auto senior : l’importance des garanties

Compte tenu des risques que présente un emprunteur senior aux yeux des banques, l’octroi d’un crédit auto n’est possible qu’en contrepartie de garanties solides. Lors de l’étude du dossier, les banques peuvent donc demander des documents justificatifs supplémentaires tels que des titres de propriété, des relevés d’épargne ou des détails sur la pension de retraite. Un questionnaire de santé est également demandé par la banque pour lui permettre de mieux comprendre les risques. Par ailleurs, les établissements financiers exigeront d’un emprunteur senior la souscription d’une assurance de prêt comme dans le cadre d’un prêt immobilier. Il s’agit d’une garantie permettant aux banques d’éviter une trop grande perte financière en cas de défaillance du client. À noter que le coût de l’assurance emprunteur est plus élevé à partir de 70 ans en raison des risques de problèmes de santé et de décès.