Quelles conditions pour installer une wallbox à la maison ?

32
Vues

Les automobiles électriques offrent une autonomie de plus en plus grandissante, un temps de chargement plus long est souvent nécessaire. De ce fait, avoir une borne de recharge chez soi permet de recharger la batterie de la voiture la nuit, lorsque cette dernière n’est pas utilisée. Parmi les différents systèmes de chargement pour voiture électrique figure la wallbox qui permet de recharger une batterie plus rapidement et avec sécurité. Si vous envisagez d’en faire installer une chez vous, parcourez les lignes suivantes pour connaître les conditions de faisabilité de votre projet.

Fonctionnement d’une wallbox

En effectuant le chargement d’une voiture électrique sur une prise de courant classique, le courant passe d’abord par le convertisseur interne de la voiture, appelé chargeur embarqué. Il est possible de se passer de cette étape en utilisant une wallbox. Ce dispositif est composé d’un boîtier mural raccordé au réseau électrique et d’une borne qui convertit le courant de votre réseau pour qu’il puisse recharger la batterie de votre voiture. Pour trouver le meilleur prix, il convient de mettre en concurrence les offres et de demander des devis de wallbox. Le coût de cette dernière dépend de plusieurs critères comme la puissance, la marque, les fonctionnalités, le mode du dispositif et bien d’autres encore.

Une installation soumise à une réglementation

Pour installer la wallbox à votre domicile, vous devez en premier lieu faire vérifier votre compteur électrique par un spécialiste, car l’installation doit être conforme à la norme électrique NF 15-100. Le décret du 12 janvier 2017 stipule aussi que la mise en place d’une wallbox d’une puissance supérieure à 3,7 kW doit être confiée à un professionnel de l’électricité certifié IRVE (Infrastructures de recharge de véhicules électriques). Cette mention IRVE est d’une importance capitale parce que tous les électriciens ne maîtrisent pas forcément les techniques liées à l’installation d’une borne de recharge pour voiture électrique. Un certificat de conformité, gage de sécurité aussi bien pour votre famille que pour vos biens, vous sera délivré. Ce document sera nécessaire pour les démarches auprès de votre compagnie d’assurance en cas de sinistre. Sans ce certificat, votre assureur pourra refuser votre demande d’indemnisation.

Le processus d’installation d’une wallbox à la maison

Faire appel à un installateur certifié vous facilitera grandement la tâche. Il est le mieux placé pour vous conseiller quant à l’équipement le plus adapté, car il faudra vérifier au préalable la puissance de la borne en se référant à la puissance de votre compteur et à la résistance de la prise de terre. Pour un courant monophasé par exemple, une wallbox à 7 kW est plus appropriée et pour un courant triphasé, vous pouvez vous équiper d’une wallbox à 22 kW. Il évaluera toujours la puissance totale de votre installation électrique et déduira la puissance consommée lors de vos pics de consommation dans le but de trouver la puissance qui alimentera éventuellement votre borne de recharge. Si la puissance n’est pas suffisante, vous avez la possibilité de faire une demande d’augmentation de puissance auprès de votre fournisseur d’énergie. En outre, il est impératif que l’installation d’une wallbox se fasse sur une ligne dédiée, avec son propre disjoncteur et son propre interrupteur différentiel. Pour plus de sécurité, munissez-vous d’un déclencheur à émission de courant, un élément non obligatoire, mais ouvrant droit à une certification ZE Ready, un référentiel technique se basant sur la réglementation stricte en vigueur. Par ailleurs, l’État accorde des subventions pour l’installation d’une wallbox. Pour en bénéficier, vous devez acheter une borne de recharge répondant aux normes en vigueur, vous devez être propriétaire ou locataire occupant à titre gratuit le logement à équiper et être résident fiscal français.