Comment sont prototypées les voitures ?

16
Vues
concept car

Les secteurs nautiques et aériens font souvent appel au prototypage. Mais, dans ce cadre, c’est le domaine automobile ; conscient qu’il doit sans cesse se réinventer, pour séduire les acheteurs, qui est le plus à même de solliciter la réalisation d’un prototype de voiture.

Quelles sont les étapes pour arriver au prototype d’un objet ?

Avant de commercialiser un produit, il est nécessaire d’en esquisser le croquis. Cela donne une idée de son aspect extérieur ; ce qui est primordial, notamment dans le secteur automobile. C’est de prime abord un visuel qui séduit. Des équipes de designers et d’ingénieurs travaillent de concert pour modéliser en 3D des fichiers reprenant les éléments du cahier des charges.

Une fois cela fait, les fichiers natifs sont transmis à des entreprises spécialisées ; qui se chargent de réaliser dans un premier temps une maquette à l’échelle 1, si c’est le souhait du client. Cette avant dernière étape, consiste en un façonnage, dans des matières diverses comme le polystyrène, par exemple, grâce à des machines-outils.

Enfin, le prototype en lui-même est réalisé. Cette dernière étape avant la production de masse d’un véhicule, permet de valider certains points de contrôle tant esthétiques que techniques. Le prototype, souvent exposé au Salon de l’Automobile, est l’occasion de recueillir les avis des spécialistes extérieurs. Le modèle est alors revu ou fabriqué en série, pour une mise sur le marché.

Comment se passe le prototypage ?

Une fois les fichiers transmis au Bureau d’Etudes de l’entreprise qui se charge du prototypage, il est possible de travailler sur la fabrication du prototype. Il est alors déterminé s’il va s’agir d’un travail de fraisage. Les données sont alors transférées sur les machines-outils extrêmement précises, pour extruder la matière.

Si le client opte pour du thermoformage, un moule est réalisé. Il s’agit, par la suite de faire fondre la matière thermoplastique pour qu’elle se conforme parfaitement à la forme du moule. Après refroidissement ou extrusion, le prototype apparait. Ce modèle 0 de l’objet se prête alors à des tests visuels et techniques, pour voir quelles améliorations peuvent être apportées ou remédier à des problèmes techniques qui pourraient être décelés.

Dans le cas d’une voiture, on doit vérifier si les normes de sécurité sont respectées, mais aussi les normes environnementales. L’ergonomie, l’aérodynamisme sont validés. Ces prototypes sont le reflet exact de ce que le véhicule donnera, une fois sorti de la chaîne de production, sauf si le client souhaite donc le modifier. Le prototypage représente une gageure pour l’entreprise spécialisée ; qui doit présenter un objet fidèle ; version presque définitive de la voiture telle qu’elle a été imaginée et dessinée par les designers, aux prémices du projet. Elle se doit de respecter toutes les attentes du client. Une voiture a été pensée pour cibler une clientèle particulière. L’aspect extérieur, mais aussi la technologie embarquée doivent correspondre à ce que ces clients peuvent souhaiter et attendre de leur future voiture.

Le secteur automobile se doit, pour être compétitif, d’être capable de se réinventer. Les idées qui prennent naissance sous le trait de crayon des designers trouvent ensuite leur matérialisation dans le prototypage.